•  

    Créations flash

     

     

    Le Temps


    Voici venir le temps
    Où les croyances d'antan
    Ferment bien fort la porte
    Et sont chassées par l'homme.

    Cet homme aux yeux d'acier
    Et au regard si froid
    Qui compte tant les heures
    Tant il n'a pas le temps.

    Cet homme supérieur
    Qui s'habille de vent
    Se coiffe de soucis
    Et déshabille le temps

    Voici le temps qui passe 
    Et qui repassera
    En nous laissant pantois
    Devant son calme plat

    Le grand malheur du temps
    Est de passer sans cesse
    Sans jamais s'arrêter
    Jamais se reposer

    Et puis voici le temps
    Qui ne reviendra plus
    Ce fameux bon vieux temps
    Dont tout le mond parle
    Et qu'on ne vit jamais
    Car tout ce qu'on peut dire
    Et tout ce qu'on peut faire
    Ne servirait à rien
    Pour le ressuciter
    Le temps qui est passé.

    Si la vie est trop courte
    Alors, prenez le donc
    Le temps de vivre un peu
    Le temps de vivre... mieux

     Amapoésia


  • Citation "la gentillesse"

     

    La gentillesse s'exprime

    avec douceur et naturel ,

    elle se sème

    le long de nos chemins

    comme de petites graines

    qui les egayeront

    de fleurs.

     

    Odile Dormeuil

     

     

     

    Créations flash

    Gardez bien en vous

    ce trésor , la gentillesse.

    Sachez donner sans retenue ,

    perdre sans regret ,

    acquérir sans mesquinerie.

     

    George Sand

     

     

    Créations flash

    Le coeur

    de la nature humaine

    est enraciné

    dans dix mille

    actes insignifiants

    de gentillesse

    qui déterminent

    notre existence.

     

    Stephen Jay Gould


     


  •  

     

    Saint Valentin

     

    LORSQUE L’ENFANT PARAIT


    Lorsque l'enfant paraît le cercle de famille 
    Applaudit à grands cris ; son doux regard qui brille 
    Fait briller tous les yeux, 
    Et les plus tristes fronts, les plus souillés peut-être ? 
    Se dérident soudain à voir l'enfant paraître, 
    Innocent et joyeux. 

    Enfant vous êtes l'aube et mon âme est la plaine 
    Qui des plus douces fleurs embaume son haleine 
    Qu'on ose pas toucher, 
    Quand l'enfant vient, la joie arrive et nous éclaire 
    On rit, on se récrie, on l'appelle et sa mère 
    Tremble à le voir marcher... 

    Les yeux des enfants ont une douceur infinie, 
    Et leur petites mains, joyeuses et bénies, 
    Ignorent le mal encore ! 
    Jamais, vos jeunes pas n'ont touché notre fange, 
    A l'auréole d'or ! 

    La nuit lorsque tout dort, quand l'esprit rêve, à l'heure 
    Où l'on entend parfois une petite voix qui pleure, 
    Sur des ailes d'azur, 
    Sans le comprendre encore, vous explorez le monde. 
    Double virginité : corps où rien n'est immonde, 
    Ame où rien n'est impur ! 

    Il est si beau l'enfant avec son doux sourire, 
    Ses deux grands yeux ouverts qui ne savent pas mentir. 
    Dans le mal triomphant : 
    Préserve-moi Seigneur, d'été sans fleurs vermeilles, 
    De cage sans oiseaux, de ruche sans abeilles, 
    D'une Maison sans enfants ... 

    VICTOR HUGO
     

     


  • Saint Valentin

     

     

     

    N'importe qui peut compatir
    aux souffrances d'un ami,
    mais seule une personne exceptionnelle
    est capable de se montrer sensible
    au succès d'un ami.

    Oscar Wilde


  •  

     

    Saint Valentin

     

     

     

     

    "La générosité est l'élan naturel d'un cœur ouvert et confiant. Des expériences semblables prouvent que le bonheur ne dépend pas de biens matériels mais plutôt de l'état de notre cœur. Par le don et le partage, le cœur s'épanouit, nous libérant de la tyrannie de la peur, de l'isolement de notre ego nourri de craintes". 





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique