• Bon week end

     

    A la femme

     

    A la femme, le ciel a presque tout donné
    Même un plus grand cœur pour aimer
    On débute notre vie dans ses bras
    Et l'on souhaite la terminer comme ça

    Oui, c'est plein d'amour une femme
    Même si parfois, trop plein de larmes
    Ses qualités on pourrait les multiplier
    Et dire que son amour est désintéressé

    Sa beauté n'est pas dans sa façon de s'habiller
    Mais dans ses yeux, qui sont la porte d'entrée
    Si le ciel lui a donné toute cette beauté
    Il voulait qu'elle soit toujours belle à regarder

    Du premier coup, il l'avait si bien dessinée
    Qu'il avait décidé de ne plus jamais y toucher
    Toutes les femmes que je connais sont belles
    Elles aiment tout, sauf qu'on ne veuille pas d'elles

    Elles nous charment toujours avec leur sourire
    Si bien que loin d'elles on ne veuille plus partir
    On en a créé au moins une pour chacun de nous
    Ceux qui n'en veulent pas c'est tant mieux pour nous

    On aime une femme, et souvent toute notre vie
    C'est une femme aussi, qui nous avait donné la vie

     

     

    Claude Marcel Breault

     


  • Bon vendredi

     

    Aujourd'hui saint Sidoine 

     

    Toute la Normandie et l’île de Noirmoutier doivent beaucoup à ce moine irlandais qui fut si bon et si entreprenant. Il gère, il fonde, il fortifie spirituellement de nombreux monastères.

    Saint Sidoine (ou saint Saëns) vient à Jumièges où il prononce ses vœux. Ce jeune noble avait été impressionné par les moines de cette abbaye venus racheter des esclaves anglo-saxons dans les ports d’Angleterre. D’autres biographes prétendent qu’il avait été lui-même racheté aux corsaires par les moines.

    Sidoine devient le soutien de son supérieur, Philibert, qui l’envoie comme économe à Noirmoutier. Ouen, saint évêque de Rouen, en fait son ami. Il l’amène à Rome et lui demande ensuite de construire une abbaye dans la forêt, au nord de Rouen. A la mort de saint Ouen, une grande amitié liera Sidoine à Ansbert, son successeur. Ce dernier lui demande de fonder un autre monastère qui prendra le nom de Croix Saint-Leufroy, du nom du collaborateur de Sidoine. Il meurt en 684, ses reliques sont à Fécamp.

     

    Pensée spirituelle :

    «Avant de faire la révolution, réforme ton cœur.» (Proverbe chinois)

     

     Ephéméride du 14 novembre :

    Les rôtisseries Saint-Hubert ont été créées en 1951 à Montréal, au Québec. En 2003, ces rôtisseries ont eu l’idée saugrenue d’émettre un spot publicitaire tourné dans une église, et ont donc été obligées de le retirer immédiatement. Cette publicité présentait de nombreux fidèles chantant en chœur les louanges du poulet rôti dans l’enceinte d’une église, sous la baguette d’un prêtre. Les plaintes furent nombreuses tant à cause du mauvais goût que de la provocation prise comme une profanation. Ces rôtisseries, lors de leur création, prirent le nom de la rue dans laquelle elles étaient installées : la rue Saint-Hubert.

     

    http://www.directmatin.fr/racines/2014-11-13/14-novembre-saint-sidoine-606666

     


  • Bon vendredi

     

    Signification du rouge

     

    Le rouge fut la première couleur à être utilisée pendant la préhistoire et resta pendant longtemps la seule couleur du cercle chromatique avec le blanc et le noir (qui ne sont pas réellement des couleurs).

    Le rouge est une couleur très chaude. Elle est associée au feu, à la violence, mais aussi à l'amour et la passion.

    Dans l'histoire, elle est associée à la fois au Diable et à Cupidon.

    Le rouge peut avoir des effets physiques, augmentant la pression du sang et le rythme respiratoire et même renforçant le métabolisme humain.

    Le rouge peut être associé à la colère, mais il est aussi associé avec l'importance (pensez au tapis rouge), au danger (feu rouge, panneaux d'avertissement).

    En dehors du monde occidental, le rouge est associé à d'autres notions. Par exemple, en Chine le rouge est la couleur de la prospérité et du bonheur. Il peut être utilisé pour attirer la chance. Dans d'autres cultures, le rouge est porté par les jeunes filles le jour de leur mariage.

    En Afrique du Sud cependant, le rouge est la couleur du deuil. Le rouge est aussi associé avec le communisme. Il est devenu la couleur de la campagne contre le Sida en Afrique grâce à la popularité de la campagne [RED].

    En design, le rouge peut être une couleur d'accentuation puissante. Il peut avoir un effet écrasant s'il est trop utilisé, en particulier dans sa forme la plus pure. Mais c'est une couleur qui se prête à divers usages, les versions lumineuses étant très énergiques et les versions plus sombres étant puissantes et élégantes.

     

    Très utilisée de la préhistoire jusqu'au 16e siècle où les protestants le considère comme une couleur immorale, le rouge est aujourd'hui réutilisé dans le monde entier.

    Le rouge est très apprécié des entreprises cherchant à séduire leurs clients comme les clubs de rencontre par exemple qui évoque l'amour et la passion par le rouge, mais aussi certaines marques de voiture de luxe, utilisant le rouge pour évoquer la sensualité et le désir.

    La couleur constraste du rouge est le vert. 

     http://la-cascade.ghost.io/theorie-des-couleurs-1-signification-de-la-couleur/


  • Bon vendredi

     

     

    Les fleurs

    Des avalanches d'or du vieil azur, au jour
    Premier et de la neige éternelle des astres
    Jadis tu détachas les grands calices pour
    La terre jeune encore et vierge de désastres,

    Le glaïeul fauve, avec les cygnes au col fin,
    Et ce divin laurier des âmes exilées
    Vermeil comme le pur orteil du séraphin
    Que rougit la pudeur des aurores foulées,

    L'hyacinthe, le myrte à l'adorable éclair
    Et, pareille à la chair de la femme, la rose
    Cruelle, Hérodiade en fleur du jardin clair,
    Celle qu'un sang farouche et radieux arrose !

    Et tu fis la blancheur sanglotante des lys
    Qui roulant sur des mers de soupirs qu'elle effleure
    A travers l'encens bleu des horizons pâlis
    Monte rêveusement vers la lune qui pleure !

    Hosannah sur le cistre et dans les encensoirs,
    Notre Dame, hosannah du jardin de nos limbes !
    Et finisse l'écho par les célestes soirs,
    Extase des regards, scintillement des nimbes !

    Ô Mère qui créas en ton sein juste et fort,
    Calices balançant la future fiole,
    De grandes fleurs avec la balsamique Mort
    Pour le poète las que la vie étiole.

     

    Stéphane MALLARME   (1842-1898)

     


  • Bon vendredi

     

    L'Été

    Il brille, le sauvage Été,
    La poitrine pleine de roses.
    Il brûle tout, hommes et choses,
    Dans sa placide cruauté.

    Il met le désir effronté
    Sur les jeunes lèvres décloses ;
    Il brille, le sauvage Été,
    La poitrine pleine de roses.

    Roi superbe, il plane irrité
    Dans des splendeurs d'apothéoses
    Sur les horizons grandioses ;
    Fauve dans la blanche clarté,
    Il brille, le sauvage Été.

     

    Théodore de BANVILLE   (1823-1891)





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique