• Petit Lutin de poésie 

    Un pt’it lutin de poésie
    Désarticulé et sans vie
    Gisait sur le bord du chemin
    Juste les restes d’un pantin.

    Ses fines ailes arrachées
    Rageusement éparpillées
    Par un violent vent de folie
    Qui mit son corps à l’agonie.

    Parce qu’à l’aube d’un beau jour
    La haine a remplacé l’amour…
    On ne le verra plus voler
    Au cœur des bois ou dans les près,
    Chantant les fleurs et les oiseaux,
    Les fées et les élémentaux,
    Lové dans la lune croissant,
    Volant les étoiles en passant
    Ou dansant sur un arc en ciel
    Entre la pluie et le soleil.

    De ce monde désenchanté
    Il était lumière dorée,
    Alors le ciel en sa clémence
    Lui redonna une autre chance.

    Un ange qui passait par là
    Tendrement le pris dans ses bras
    Et le posa contre son cœur
    Lui insufflant de sa chaleur.

    Petit lutin tout réparé
    Sourit au bonheur retrouvé,
    Dans la magie de son aura
    Scintillait sa Bella Pluma.

     

    Alphonse Blaise 





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique