• Octobre rose

    Octobre rose

     

    A l'initiative de Nadouche, j'ai fais cette création

    http://nadouchecreations.eklablog.com/


    Octobre Rose, un mois de mobilisation contre le cancer du sein


     

    "Vérifiez de quand date votre dernière mammographie". C’est le slogan de l’édition 2012 de la campagne d’information et de communication Octobre Rose. Objectif : inciter les femmes de 50 à 74 ans à participer au dépistage organisé du cancer du sein.

     

    Avec 11 500 décès estimés en 2011, le cancer du sein représente la première cause de décès par cancer chez la femme. En 2011, 53 000 nouveaux cas ont été détectés. Si le dépistage précoce permet d’accroître les chances de guérison ou de mettre en place des traitements moins lourds engendrant moins de séquelles, seules 63 % des femmes âgées de 50 à 74 ans se font dépister régulièrement.

     

    Mis en place par les pouvoirs publics, le dépistage organisé est généralisé sur l’ensemble du territoire depuis 2004. Chaque année depuis huit ans, l’Institut national du cancer (Inca), en partenariat avec le ministère des Affaires sociales et de la Santé et les régimes d’assurance maladie, organise Octobre Rose, une opération visant tout au long du mois d'octobre à sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein

    "Vérifiez de quand date votre dernière mammographie"

    Au cœur de cette campagne d’information et de communication, un message invitant toutes les femmes concernées à vérifier à quand remonte leur dernière mammographie. Télévision, radio, réseaux sociaux, plaquettes… Le message est relayé via différents supports avec pour objectif d’interpeller les femmes sur la nécessité de réaliser un dépistage tous les deux ans à partir de cinquante ans.

    Egalement mobilisées pour l’occasion, les associations de lutte contre les cancers organisent des actions sur tout le territoire. Entre autres, la distribution dans 1 000 boulangeries de sachets de baguettes imprimés de la mention "Votre dernière mammographie, c’était quand ?", l’organisation de conférences-débats sur le cancer du sein, ou encore cette initiative de l’artiste-peintre Yann Kersalé qui, pendant trois jours, propose d’inonder le Pic du Midi (2 877 mètres d’altitude) de lumière rose.

    Le dépistage, un moyen efficace de lutter contre le cancer du sein

    En 2011, 2 400 000 femmes ont eu recours au dépistage organisé du cancer du sein, soit 52,7 % de la population cible, auxquelles s’ajoutent les 10 % de femmes qui auraient eu recours au dépistage de manière individuelle. Une femme sur trois ne se fait pas dépister ou pas de manière régulière. Pourtant, malgré les progrès réalisés dans les traitements, le dépistage, et plus encore le dépistage organisé, constitue l’un des moyens les plus efficaces de lutter contre le cancer du sein.

    En effet, si le dépistage organisé ne constitue en aucune manière une obligation, un rapport de février 2012 de la Haute Autorité de santé (HAS) relève que celui-ci présente des garanties supérieures à celles du dépistage individuel en raison notamment de la formation spécifique des radiologues agréés, de la seconde lecture systématique des mammographies et de la prise en charge à 100 % par l’assurance maladie.